Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 19:00

David Safier est allemand. Maman m’avait laissée, en héritage, sur sa table de nuit, un de ses livres, « Maudit Karma » (pas encore lu). Aussi quand au club de lecture, on présenta ce livre, j’avais déjà un a priori positif.

La quatrième de couverture a fini de me décider :

 

 

513bE9hx04L SL500 AA300Grand, chevelu, une barbe soigneusement taillée et des cheveux très doux : quand Marie croise Joshua, elle est irrésistiblement attirée par ce charpentier au look de Bee Gees. Mais elle devra attendre pour rencontrer ses éventuels beaux-parents : il dit être Jésus. Est-ce pour cela qu’il veut chanter des psaumes à une soirée karaoké ? Qu’il tend l’autre joue quand l’ex de Marie en vient aux mains ? Qu’il propose de rompre le pain – une pizza en l’occurrence- avec le premier SDF venu ? Pas de doute, s’il est vraiment Celui qu’il prétend être, Joshua a un profond retard à rattraper après plus de 2000 ans d’absence…

 

 

 

 

 

Cela promettait un récit assez décalé et effectivement ça l’est.

Marie, jeune fille totalement insignifiante, en est l’héroïne. Elle a une sœur, Kata, dessinatrice de BD dans un journal et qui a une tumeur au cerveau. Un père qui décide de se remarier avec une jeune biélorusse, Svetlana. Une mère, psychanalyste épanouie, qui vit pleinement sa vie de femme.

Ajoutez un prêtre, Gabriel, ancien archange qui a préféré devenir un mortel pour vivre avec la femme dont il est tombé amoureux mais qui a préféré en épouser un autre. L’ami amoureux et malheureux, Michi. Un charpentier, Joshua, qui n’est autre que Jésus venu sur Terre pour préparer le jugement dernier et Satan qui a pris les traits de Georges Clooney.  

Avouez que la distribution est déjà assez surprenante.

La narration est à la première personne la majeure partie du roman, mais des passages courts, en italique, s’intercalent entre certains chapitres. Le narrateur y est alors un des autres personnages sus cités. Evidemment le niveau de langage n’est pas le même selon les narrateurs, Marie utilisant volontiers un vocabulaire populaire, voir argotique. Il faut dire que le personnage de Marie est loin de la petite fille modèle (même si elle n’est pas non plus une dévergondée). C’est une jeune fille très contemporaine et dont le comportement surprend forcément notre Jésus ressuscité de 2000 ans d’âge !

C’est avec plaisir que je l’ai suivie dans ses pérégrinations pour séduire notre Messie, et éventuellement sauver le monde de l’Apocalypse… au moins temporairement.

Voici donc encore un roman pas du tout sérieux que je vous recommande pour entamer cette rentrée tout en humour.

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs - dans humour
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche