Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 16:55

La perle de l’empereur, Robert Van Gulik, 10/18 grands détectives, 184 pages

 

Faute de résumé en quatrième de couverture c’est en me référant à ma découverte des aventures du juge Ti à travers le récit d’Eric Lenormand, l’année dernière que j’ai lu cet opus de Van Gulik.

Le juge Ti est en poste dans le district de Pou-Yang. Une grande fête, dite des bateaux dragons se prépare. Mais à l’occasion de la course navale, point phare de cette fête traditionnelle, un timbalier d’une embarcation concurrente trouve la mort. Le contrôleur des décès conclue à un empoisonnement. Voilà en résumé les 21 premières pages. Une première affaire est posée. Dans le même temps, le juge Ti qui faisait une partie de dominos avec ses épouses, s’aperçoit de la disparition du double blanc, domino qui lui manque pour gagner la partie. Seconde affaire : le domino disparu. Suite à cela le juge Ti part incognito dans la ville pour son enquête. Il rencontre une jeune femme seule qui doit se rendre dans une propriété abandonnée à l’écart des habitations. Elle lui demande de lui servir de garde du corps pour effectuer le chemin, peu sûr à cette heure tardive. Le juge Ti sans dévoiler son identité accepte et laisse la jeune inconnue entrer seule dans la demeure délabrée. Mais quelques instants plus tard, la jeune femme est poignardée à mort presque sous les yeux du juge. Troisième affaire.

J’ajouterai que le début du roman commence par un court chapitre énigmatique décrivant un homme qui visiblement souffre de problème du comportement et qui entretient une relation des plus curieuses avec la Déesse du Fleuve, divinité plutôt maléfique.

Voilà en quelques mots le théâtre des opérations. Evidemment toutes ces intrigues se rejoignent pour former un roman à suspens plutôt intéressant.

Comme dans les romans de Lenormand, chaque chapitre possède un titre assez long qui le résume (mais souvent il faut avoir lu le chapitre pour donner un sens à ce texte). C’est un roman dépaysant géographiquement et historiquement dont l’intrigue bien menée laisse le suspens intact jusqu’à la fin.

Dévoré en quelques heures (il est vrai que j’étais en vacances) je reprendrai certainement du juge Ti dans l’avenir. 

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche