Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 22:42

9782266243988Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire - L.C. Tyler, Sonatine éditions, 18 euros, 278 pages.

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Vous aimez Agatha Christie et l’humour anglais ?

 

Obscur auteur de polars, Ethelred Tressider n’a jamais rien fait comme tout le monde. Sa crise de la quarantaine, par exemple. Quand un homme ordinaire s’achète une Harley Davidson, fonde un groupe de heavy metal ou trouve le chemin de Dieu, Ethelred, lui, a préféré disparaitre pour toujours en abandonnant tout derrière lui. C’est compter sans son agent littéraire, la terrible Elsie Thirkettle, qui finit par le retrouver dans un hôtel miteux des bords de Loire, peuplé de quelques philatélistes réunis pour une foire aux timbres. Alors que nos deux protagonistes s’apprêtent ç repartir pour l’Angleterre, un de ces collectionneurs obsessionnels a la mauvaise idée de mourir assassiné. Tous les clients de l’établissement étant assignés à résidence, Elsie et Ethelred vont en profiter pour mettre leur sagacité à l’épreuve. Lorsque deux autres clients sont retrouvés morts, nos héros, dont le séjour commence dangereusement à ressembler à un roman de leur auteur favori, Agatha Christie, redoublent d’enthousiasme. Auront-ils enfin l’opportunité dont ils rêvent depuis toujours de réunir tous les suspects d’une enquête dans un grand salon afin de leur révéler le nom du coupable ?

 

Décevant. Après avoir lu son précédent roman, je m’attendais à mieux. A quelque  chose dans la même veine. Peut-être est dû au narrateur principal qui est ici Elsie plutôt qu’Ethelred, toujours est-il que la mayonnaise prend moins bien. L’auteur aime ridiculiser son personnage féminin, le malmener, sans finalement en tirer grand-chose.

Quand je relis la 4eme de couverture, si prometteuse, je ne peux m’empêcher de me dire qu’il y a quand même tromperie sur la marchandise. D’huis-clos il n’y en a point, pas plus d’enquête minutieuse à la Hercule Poirot et je ne parle même pas de la scène finale qui n’a d’apparenté à Agatha Christie que la mise en situation !

L’intrigue policière n’est pas très élaborée (il n’est pas difficile de deviner ce qui s’est passé) et ce qui pourrait passer pour une intrigue secondaire n’est pas très captivant.

Je suis allée jusqu’au bout sans enthousiasme.

 

Mais pour finir sur une touche positive, je peux quand même vous révéler que le roman se referme sur un clin d’œil littéraire surprenant et plein d’humour. 

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs - dans humour
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche