Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 19:23

dans la loge de l'ange gardienDans la loge de l’ange gardien, Pierre Lunère, Fleuve éditions, 230 pages, 14.90€

 

 

Si votre concierge a toujours raison sur le temps qu’il va faire, méfiez-vous : il est peut-être devin !

C’est le cas de Pierre. Officiellement concierge d’un immeuble parisien, officieusement, voyant. D’un côté celui qu’on vient voir comme un homme à tout faire, de l’autre celui qu’on consulte comme le messie.

Tel un psychiatre qui verrait défiler les patients dans son cabinet, avec un recul tout aussi drôle que pertinent sur cette double casquette, Pierre Lunère, derrière son balai ou les deux mains sur ses jeux de tarots, nous raconte ceux qu’il croise dans sa loge de concierge et voyant – du sans-papiers à la comédienne hystérique, de l’amoureuse transis à l’homme d’affaire pressé.

En revenant sur ses deux métiers au service des autres et qui ont forgé son regard sur notre société, sur la vie et sur la mort, Pierre Lunère nous livre son quotidien de roman, et transmet sa philosophie de vie, rappelant au passage qu’il n’est peut-être pas besoin d’être devin pour lire dans le cœur des hommes…

 

J’avoue être assez dubitative devant ce roman… D’une lecture agréable, fluide, il n’y a pas d’histoire à proprement parler mais plutôt une succession de tranches de vie. Transposé au cinéma ce serait un film à sketch avec un personnage récurrent tantôt concierge, tantôt voyant-extralucide. Ces deux mondes ne se mélangent pas. Nul habitant de l’immeuble ne connait l’activité médiumnique du concierge. Par contre les « clients » peuvent venir consulter à la loge, enfin pas tout à fait puisque les séances se font dans la chambre d’ami (toujours pour éviter le mélange des genres).

La galerie de portrait est intéressante : hystériques ou timides, chacun a une histoire qui est dévoilée par les flashes ou les cartes de notre ami voyant. Des vies entières résumées en quelques tirages de cartes, des destinées qu’aucune volonté ne peut contrecarrer. Les trajectoires des clients se heurtent aux convictions de Pierre qui se refusent à dire les choses qui pourraient faire mal, préférant rester flou bien que sachant, lui, la vérité funeste. Pourquoi annoncer le pire à des gens qui viennent chercher le réconfort ?

Je reste un peu sur ma faim, car rien ne vient troubler la monotonie des jours qui se suivent et se ressemblent. L’auteur laisse à penser que c’est une autobiographie, c’est finalement la seule question en suspens qui reste après avoir tourné la dernière page. 

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche