Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 21:46

51GA55A1S4L__SL500_AA300_.jpgNon, je n'y suis pas... pas encore.  Nouvelles du paradis est le dernier livre de David Lodge que j'ai lu. Le seul aussi. Pour le moment.
C'est mon amie Isa qui me l'a conseillé. J'avais pensé que c'était un livre sur la théologie, ou comment retrouver la foi, un truc dans ce genre. Bon ça m'étonnait aussi un peu de la part d'Isa... Bref, je me suis lancée sans conviction après avoir parcouru la troisièmeme de couverture:
" Il y a bien longtemps que Bernard Walsh, l'ancien prêtre, ne croit plus au paradis. Lorsqu'il quitte Rummidge (cet enfer industriel de célèbre mémoire depuis Changement de décor, Un tout petit monde et Jeu de société) pour se rendre à Hawaii, il feuillette avec scepticisme les brochures touristiques vantant les charmes exquis d'un monde qui n'aurait jamais connu le mal.
Les gags se multiplient dans l'avion entre Londres et Honolulu ainsi que pendant le séjour à Hawaii au cours duquel les membres du groupe se croisent, s'évitent comme s'il s'agissait d'un colloque d'un nouveau genre. L'expérience est certes un peu décevante pour beaucoup, mais pas pour Bernard qui découvre que le paradis existe, même à Hawaii".
On m'avait promis des gags, de l'exotisme, pourtant ce n'est pas ce qui est le plus présent dans ce roman. De ce coté là, j'ai été un peu déçue. Par contre, l'analyse faite par le chercheur sur le tourisme aurait mérité un plus long développement.
L'histoire n'a en fait rien à voir avec le résumé qu'il en est fait. Un en mot : Bernard Walsh part avec son père au paradis hawaïen pour tenter de le réconcilier avec sa sœur mourante. Rien de très joyeux finalement. Pourtant pas de pathos inutile, ni phrases larmoyantes. Seulement un fils pris en étau dans l’histoire secrète de sa famille où les non-dits et les malentendus poussent le frère et la sœur à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Leur périple croise des personnages secondaires hauts en couleur, malheureusement trop peu présent et plaqué un peu artificiellement dans le récit. Je m’attendais à ce qu’ils jouent un rôle plus important. Dommage.

Verdict : livre intéressant, si on arrive à faire le deuil de ses hypothèses de lecture issues de la quatrième de couverture. Je l’ai lu il y a déjà plusieurs semain( merci de ne pas faire de commentaire, je me rattraperai prochainement, promis), pourtant il me reste en mémoire une douce saveur… comme un petit goût de paradis.

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs
commenter cet article

commentaires

Aileean 05/04/2010 22:17


Bonnes vacances alors! Profite bien.


Aileean 05/04/2010 14:47


Je vais te prêter "Thérapie", peut-être aimeras-tu?


vhs 05/04/2010 21:40



Je ne le connais pas. Je suis en vacances pour une quinzaine, mais dés mon retour....



A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche