Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 16:36

mon chein stupidVoici un livre qui m’a été offert par Christophe-mon-libraire. En me le tendant, il m’a dit « c’est mon livre préféré ». Le titre et la couverture, avec ce chien casqué et « binoclé » étaient prometteurs.

Une courte biographie de John Fante, en début de livre, éclaire sur le personnage principal, Henry J. Molise, qui peut être considéré comme un double de l’auteur.

Ecrit dans le milieu des années quatre-vingt, l’histoire de cette famille, au bord de l’explosion, dans une Amérique individualiste, évoque avec le départ des enfants, les uns après les autres, les illusions perdues à l’heure du bilan d’une vie finalement pas si bien réussie que ça.

Tout commence avec l’arrivée d’un chien complètement idiot, d’où son nom Stupide, qui déteste les femelles mais a la propension à essayer de se reproduire avec tous les mâles, chien ou humain, qu’il croise (avec toutefois une petite préférence pour monsieur gendre).

C’est décalé, caustique, voir cynique (c’est bien le mot) mais aussi édifiant.

L’écriture est incisive, les personnages ne sont pas sympathiques et on est assez loin des bons sentiments. Pourtant, peut-être parce que le narrateur parle à la première personne, une certaine empathie s’impose avec Henry, malgré tous ses défauts. Car il faut bien l’avouer, Henry est à ranger dans la catégorie (excusez-moi pour ce vocable des plus osés, mais je ne trouve pas d’autres termes plus approprié) « gros con».

Cela fait maintenant plusieurs jours que j’ai terminé la lecture de ce livre très masculin et j’en garde un bon souvenir malgré sa violence. Merci à Christophe de me l’avoir fait découvrir !

 

Quatrième de couverture :

Un énorme chien à tête d’ours, obsédé et très mal élevé, débarque un soir dans la famille en crise d’Henry J. Molise, auteur quinquagénaire raté et désabusé. Dans leur coquette banlieue californienne de Point Dume, ce monstre attachant s’apprête à semer un innommable chaos. Un joyau d’humour loufoque et de provocation ravageuse. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nathalia1307@gmail.com 06/02/2013 13:12


Bravo Virginie pour cet avis très convaincant!


 


Bonne lecture de Dicker.

vhs 06/02/2013 17:59



Merci, beaucoup. Mais j'avoue avoir un peu de mal avec Dicker... 



A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche