Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 21:20

manip olfac

 

J’ai rencontré Catherine Bouvet totalement par hasard au salon du livre alors que j’attendais une dédicace de Michel Cymes. Elle avait installé un diffuseur de parfum à coté d’elle. Charmante, souriante et pleine d’entrain, nous avons rapidement engagé la conversation, arrosées d’effluves acidulées. Et j’avoue ne pas avoir résisté longtemps pour acheter son livre. La principale raison étant que le thème m’intéressait, la seconde est qu’elle était vraiment sympa (ben, oui, je marche aussi à ça… mais chuuuuttttt sinon tous les auteurs vont le savoir et je serai ruinée en moins de deux)

Bref.

 

La quatrième de couv’, pour savoir de quoi on parle présentement ?

« Quoi de plus évocateur qu’une odeur ? A peine humée, elle vous transporte dans vos souvenirs les plus lointains : une émotion, une angoisse, du bien-être, un stress…

Parce que l’odorat est le sens le plus intime chez l’être humain avec un accès privilégié vers le cerveau, parce qu’on ne peut faire autrement que « sentir » à chacune de nos respirations et parce que chacun possède ses odeurs refuges et références qui lui sont propres, nous sommes « manipulables » par les odeurs de notre quotidien. Elles agiraient sur notre cerveau, nos émotions et notre comportement !

Ce livre est une enquête au cœur des odeurs, des effluves corporels et d’éventuelles phéromones, ce que nous en faisons et ce qu’on nous donne à sentir, entre séduction et manipulation.

De la maternité à la police scientifique en passant par la recherche fondamentale, la médecine légale, l’aromathérapie ou la cosmétique, les odeurs servent à grandir, soigner, apaiser… Mais elles peuvent aussi nous trahir, voire nous manipuler. »

 

Voilà.

 

Manipulations olfactives est donc un essai sur les odeurs, le nez et en général tout ce qui a trait au sens olfactif.

Très complet, on fait ici une immersion dans ce thème aussi bien au niveau scientifique, que sensitif. C’est une enquête minutieuse auprès d’experts français et étrangers des établissements à la pointe tels que le Monell Chemical Senses Center de Philadelphie entièrement dédié aux recherches sur l’odorat et le goût.

Les interviews ont été retranscrits tels qu’ils ont été proférés par leurs auteurs, ce qui m’a un peu gênée, mon coté littéraire sans doute. Mais au moins, on ne perd aucune information ! Il me faut préciser que Catherine Bouvet est journaliste à France 3 Bordeaux et qu’elle a travaillé pour de nombreux reportages magazines ce qui se sent forcément dans son écriture.

L’enquête s’articule en quatre parties : « Sensations et perceptions », « Odeurs et soins », « Une époque manipulatrice » et « L’odeur génétique ».

Je connaissais un certain nombre de choses (je vous avais bien dit que le sujet m’intéressait), j’ai néanmoins appris beaucoup. La partie sur la police scientifique notamment m’a particulièrement attirée, surtout « l’odorologie ».

J’avoue ne plus avoir le même regard,… heu…, nez, sur mon parfum quand mon doigt presse le bouton du diffuseur, le matin. Et, je me suis depuis posé souvent la question de savoir pourquoi j’avais choisi celui-là plutôt qu’un autre… peut-être à cause de sa base vanille ?

Et, si vous ne comprenez pas cette allusion, lisez donc « Manipulations Olfactives », la réponse y est !

Bravo pour cette enquête si bien menée !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs - dans essai
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche