Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 12:13

arton2432-3c8e7.jpg

Adepte des lectures en partenariat, B-o-B proposait le mois dernier une lecture à quatre yeux parents-enfants. Sans hésiter je me suis inscrite pour découvrir avec Julie mon aînée (13 ans et demi, je précise), la suite de Mary Poppins. Comme beaucoup, je ne connaissais la nurse qu’à travers le prisme de Walt Disney. Une jolie brunette incarnée par Julia Andrews, souriante, attentionnée, aimable, bref la nounou de rêve pour enfants turbulents.

J’en étais donc là de ma représentation de Mary Poppins. L’illustration de l’édition du Rocher s’accordant tout à fait à ma Mary imaginaire, petit air mutin en sus. La quatrième de couverture présente l’ouvrage ainsi :

« Rien ne va plus au numéro 17 de l’allée des Cerisiers depuis que Mary Poppins s’en est allée, emportée par le vent d’ouest. Un jour, Mme Banks, à bout de nerfs, envoie les enfants jouer au cerf-volant dans le parc. Et quelle n’est pas leur surprise de voir Mary Poppins descendre du ciel au bout de la ficelle ! Comme si de rien n’était, la nounou reprend sa place chez les Banks. Et c’est reparti pour de nouvelles aventures extraordinaires… En sa compagnie, tout semble possible… Mlle Andrew, la vieille gouvernante de M. Banks, se fait enlever par son alouette. Jane se retrouve prisonnière d’un compotier en porcelaine. On prend son goûter la tête à l’envers. Les bébés parlent la langue des oiseaux. Les paresseux sortent des contes de fées. Le cirque des étoiles donne une représentation au milieu de la nuit. Le printemps se décore comme un arbre de Noël. Et ballons de baudruches et manèges sont réellement enchantés ! »

Dés sa réception, je me suis plongée, alléchée, dans ce nouvel opus de Mary Poppins, sans me méfier.

J’ai tenu quatre chapitres avant de déclarer forfait. Hélas, je n’ai plus 10 ans, ce qui n’est pas une révélation, comme me le faisais, si justement, remarquer, samedi dernier, au salon du livre de Paris, un membre du personnel de l’éditeur. Effectivement, ce n’était pas le scoop de l’année, mais, bon, je croyais, naïvement, avoir encore une part d’enfance en moi. Amère déception…

Mary Poppins n’est pas du tout, mais alors, pas du tout comme je me la représentais. Pas de tendresse dans cette nurse là, ni même de fantaisie. Je n’ai trouvé qu’une jeune femme se repaissant de son reflet dans le miroir, passant son temps à rabrouer les enfants, faisant preuve d’une mauvaise foi incroyable… Franchement une horreur cette Mary Poppins.

-          Tu exagères, Maman, comme toujours ! J’ai trouvé la suite de Mary Poppins un peu dure, c’est vrai. Où est passée la douce nourrice souriante et gentille ? Mais malgré ce bémol, l’histoire est agréable à lire, les scènes et les actions des personnages sont bien décrites. Chaque chapitre correspond à une aventure avec Michel, Jane, leurs frères et sœurs et bien sûre, Mary Poppins. J’ai adoré le moment où la petite famille survole le parc accrochée à des ballons…

Evidement, moi j’ai buggé au cinquième chapitre. Le coup du voyage en ballon, je ne l’ai pas vu…

-          Dommage, c’était très bien. Tu n’as qu’à finir de le lire ! La fin est originale et amusante. Ça m’a légèrement rappelé le film de Walt Disney quand les deux enfants aimés se baladent aux coté de Bert et Mary Poppins à dos de chevaux de bois…

C’est vrai que certaines scènes ont dues être mises dans le film. Le goûter au plafond, tête en bas, par exemple. Je vais peut-être me forcer alors. Mais, il faudra que j’adopte un autre point de vue. En essayant de repérer les passages qui ont pu inspirer le cinéma, peut être… Mais, je vais attendre un peu pour ça.

-          En tout cas, moi ça m’a plu !

Eh bien au moins une de contente ! Pour ma part, je passe vite au suivant !

 

Je remercie Julie pour sa participation à cette critique.

 

Ce livre a été lu dans le cadre du partenariat Blog-O-Book et les éditions du Rocher Jeunesse

 

 

logobob01.jpg 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche