Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 17:39

mere indigneLa vie secrète d’une mère indigne, Fiona Neill, Pocket, 476 pages

 

Quatrième de couverture : Il y a les mères exemplaires, toujours ponctuelles, pomponnées, et souriantes, celles qui préparent des gâteaux pour la kermesse et s’occupent des costumes du spectacle de fin d’année. Et puis il y a les autres : celles qui claquent la porte en laissant les clés à l’intérieur, et qui oublient systématiquement le goûter de leurs enfants… Lucy est clairement de celles-là ! Jusqu’à présent, malgré quelques loupés, elle s’était plutôt bien débrouillée avec sa petite famille. Mais les choses se compliquent quand elle commence à lorgner sur un parent d’élève, rencontré à la sortie des classes…

Mauvaise idée, Calamity Lucy. Très mauvaise idée !

 

Ma fille aînée m’a offert ce roman à Noël. A cause du titre m’a-t-elle dit. Je ne vois absolument pas à quoi elle fait allusion… Bref.

Comme je suis dans ma période « roman anglais pas prise de tête », pourquoi pas ?

J’ai eu un peu de mal au départ à entrer dans l’histoire car cela n’évoquait aucun écho en moi : une jeune femme dépassée par ses préoccupations ménagères… pffff, je suis bien loin de cet univers. Extrêmement gaffeuse, quelques fois à la limite de l’imbécile pathologique, j’ai eu du mal à m’approprier le personnage. Puis, peut être lassée de ses inepties, l’auteur lui a donné un peu plus de profondeur en utilisant les flash-back pour éclairer d’autres facettes de Lucy. Progressivement je me suis laisse prendre par l’histoire de cette femme au foyer qui a renoncer à sa carrière pour élever ses enfants au grand damne de sa mère. Elle a un frère, Mark, psychologue et instable sentimentalement parlant, trois copines plus ou moins célibataires qui lui font vivre leurs passions amoureuses par procuration. Finalement elle mène une vie plutôt banale, dans une banlieue chic de Londres. Trop banal sans doute. Lucy a besoin d’autre chose pour se sentir vivante. Et c’est dans des fantasmes qu’elle trouve le sel qui donne un peu de goût à son quotidien. Pourtant, quand on y regarde de prêt sa vie n’est pas si fade entre les expéditions nocturnes dans la maison de l’amant de l’une, ou les réunions de parents d’élèves houleuses…

L’action se déroule à peu près sur une année scolaire, peut être le temps qu’il fallait à Lucy pour faire le choix de rester avec son mari ou préférer l’aventure avec tous les renoncements que cela comporte.

Un peu caricatural dans les personnages, j’ai néanmoins passé un bon moment avec Lucy.

Et maintenant, je peux te le dire, ma fille, je ne suis franchement pas si indigne !

Non mais !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs - dans humour
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche