Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 20:06

9782226182203m.jpg

 

En allant au salon du livre de Paris au printemps, j'avais prévu un large budget. Heureusement! Car passant devant le stand d'Albin Michel, j'ai remarqué que la queue pour Didier Van Cauwelaert n'était pas trop importante. Avec un œil, que je qualifierais d'expert vue le nombre de queue que j'ai pu faire ce jour là, avec un œil d'expert, donc, je jugeai pouvoir m'en sortir avec une 1/2 d'attente, 45 minutes tout au plus. Juste le temps qu'il me restait avant de retourner vers les minibus qui nous avaient acheminés le matin. De plus ma limite budgétaire n'était pas encore tout à fait atteinte. Petit tour dans le stand, discussion autour d'une paire de bouquin avec une inconnue mordue de Didier VC (trop long, excusez moi), retour dans la queue avec trois volumes de l'auteur.

Mon œil, décidément expert, avait bien évalué le temps d'attente: 1/2 heure plus tard je me présentais devant l’écrivain. Ne le connaissant pas, j’ai joué la franchise :

« Bonjour, je ne vous ai jamais lu alors j’ai pris un échantillon ! » Il a été charmant, m’a dédicacé les 3 alors qu’un seul m’aurait déjà comblé. Très joli souvenir, une belle rencontre… (soupir)

Bref, deux mois après, je me décide à me plonger dans l’inconnu. Je lui avais demandé de me mettre une croix discrète sur celui qu’il avait préféré écrire. C’est tombé sur « La nuit dernière au XVe siècle ». J’ai donc commencé par celui là... d’autant que la 4eme de couv’ était plutôt sympa :

 

Comment vivre une histoire d’amour avec une jeune femme du XVe siècle, quand on est contrôleur des impôts à Châteauroux en 2008 ? C’est tout le problème de Jean-Luc Talbot, qui était un homme normal, rangé et rationnel… jusqu’à la nuit dernière, où tout a basculé.

Est-il rattrapé par une passion vécue au Moyen-âge, ou victime du complot diabolique ‘un contribuable ? Ballotté de manipulations dangereuses en bonheurs fous, il se demande s’il est en train de perdre la raison, ou de trouver un sens à son existence.

Si la réincarnation existe, quel est son but ? Faut-il revenir sur le spas d’un autre, pour découvrir enfin qui l’on est ? Peut-on modifier le passé ? Peut-on réussir deux vies à la fois ?

Renouant avec ses thèmes majeurs, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans un roman hallucinant où, à travers la drôlerie irrésistible des situations, la gravité de l’enjeu et le pouvoir des rêves, il suggère des réponses vertigineuses aux questions qui nous hantent.

 

Bon… comment dire…

Là, vous savez déjà que ça part mal. Je tergiverse avant de me lancer, pas bon signe.

Allez ! J’y vais !

J’ai été assez déçue.

Voilà, je l’ai dit. Désolée. Bon, en même temps, je vais peut-être changer d’avis en lisant les autres. Et puis, ce n’est pas parce qu’on a aimé écrire une histoire que c’est forcément la meilleure de notre répertoire… Et, le choix était restreint (1 parmi 3 alors qu’il en a écrit…pff … beaucoup)

Mais, pourquoi déçue ? Disons que je m’attendais à être plongée dans le XVème siècle or la temporalité de l’histoire se situe bien aujourd’hui. Et le rythme est un peu trop rapide pour moi, j’aurai aimé m’installer un peu plus dans le récit avant l’épilogue. Un rebondissement ou deux en plus n’aurait pas été pour me déplaire.

Sinon, coté écriture, beau style, simple, efficace. Un récit à la première personne du singulier qui permet de mettre en doute la véracité du récit à travers les propres doutes du narrateur. Un style que j’apprécie particulièrement.

Mais bon, ce n’est pas un coup de cœur, dommage, j’aurai bien aimé faire plaisir à DVC (décidément trop long ce nom), je me rattraperai avec le prochain ! Promis !

 

Sinon pour ceusses qui voudraient approfondir, je vous conseille le site de l’auteur!

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Minyu 08/07/2010 12:31


Oh, vraiment, déçue ? J'ai fini ce roman il y a à peine une heure et ce n'est pas du tout mon cas ! Je suis d'accord, il aurait pu y avoir plus de ruptures temporelles, mais il n'empêche que je
l'ai trouvé excellent ! Les doutes du protagonistes sont si bien rendus qu'ils influent sur l'opinion même du lecteur... Bon, après, ce n'est que ma propre opinion !


A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche