Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 22:39

la crise est finie

 

 

 

 

 

La crise est finie, Axel de Tarlé, Cherche midi éditeur,

13,50 euros

148 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Le titre de cet essai est volontairement provocateur : en effet, en 2013, la France risque la récession et devrait atteindre les 11% de chômage, selon l’OFCE.

Néanmoins, le diagnostic de la crise est maintenant bien établi. Et, comme on dit en mathématiques, un problème bien posé est à moitié résolu. Nos usines ferment. Nous ne sommes plus compétitifs. Jusqu’à présent, nous avons pu maintenir notre niveau de vie par l’endettement. Mais c’est fini. Nous sommes au bout du système. Il nous faut changer de logiciel. Tout le monde en convient.

Alors, quel monde pour demain ? Quels modes de travail ? Quelles nouvelles industries ? Et… quelle sera la place de l’Etat ? A nous d’imaginer le monde de 2020.

 

J’accompagnais une amie au stand Cherche Midi (salon du livre de Paris 2013) quand ma route à croisée celle d’Axel de Tarlé. Il dressa devant moi son livre, avec un air enjoué. Je connaissais de nom (forcément, Europe1, le zoom éco, 7h10) mais le visage m’était alors inconnu. Sympathique, avenant, compatissant (quand je l’ai informé de mon métier)… il ne m’en fallait pas plus pour me laisser tenter. Et pourtant, les essais, surtout économiques, ne sont vraiment pas ma tasse de thé !

J’ai donc attendu quelques mois pour me plonger dans ce monde pas franchement romanesque. Mais à force d’entendre le bel Axel me parler chaque matin, j’ai fini par craquer et ouvrir, enfin, « La crise est finie »

Alors, me demanderez-vous ? Les introductions où je raconte ma vie, ça va bien. Allons au cœur du sujet !

OK.

Cet essai est exactement à l’image de la chronique quotidienne de l’auteur : simple, facile d’accès et pédagogique. Le vocabulaire n’est pas celui qu’on s’attend à lire dans un essai économique (comme le titre de la première patrie : le déconomètre à plein tube) mais au moins le sens général est bien plus explicite. Comme tout devient limpide !

Construit en deux parties : les causes et les remèdes. Bon évidemment, ne cherchez pas de solution miracle. Ce n’est pas l’objet. Le but est bien d’expliquer le pourquoi du comment. Et, pour comprendre notre monde, il faut évidemment commencer par le début : les années 90, quand tout allait encore bien. Bon, moi, je suis de la génération post trente glorieuses alors, me dire qu’en 90’ tout allait bien dans le meilleur des mondes… sauf que la démonstration se tient et que je commence à me demander si ce n’était pas finalement une période faste ? Mais alors qu’est ce qui n’a pas tourné rond ?

 

Alors, maintenant j’ai bien compris que la crise était finie, mais j’aurais aimé qu’elle change un peu notre monde, et ça… il faudra peut-être attendre la prochaine crise.

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs - dans essai
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche