Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 18:18
N'étant pas très ordonnée, je n'ai donc pas débuté Vargas par le premier opus du commissaire Adamsberg. Bien m'en a pris.
Je ne sais franchement pas si je serais aussi bien entrée dans l'univers Vargas si j'avais lu en premier L'homme aux cercles bleus.
Cela m'a rappelé les films de Bertrand Blier. Un monde où on perd ses repères, les personnages y sont particuliers, leur univers encore plus.
Ici, peut être aussi parce que c'est la présentation de ce personnage qui va devenir récurrent, Adamsberg est plus étrange que jamais. Aucune explication ne nous est donnée. Le lecteur entre de plain pied dans la vie d'Adamsberg et de Danglard, sans préambule. Et il les quitte comme il les a rencontré. Plaise à lui de continuer la route avec eux en lisant les livres suivants...
Et l'histoire? Et bien, j'avoue que ce n'est pas ce qui m'a le plus intéressé. Je ne la trouve pas très folichonne pour tout vous dire. En même temps, ce n'est pas un pavé non plus (214 pages), alors entre l'approfondissement du caractère des personnages et l'intrigue, je pense que le choix a été fait.
Pour résumer, je dirais que L'homme aux cercles bleus est à Vargas ce que les amuse bouches sont à un banquet, le problème c'est que j'ai bien l'impression d'avoir commencé par le dessert...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche