Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 16:38

l heritage de tata lucieL’héritage de tata Lucie, Philippe Saimbert, Editions Piment, 319 pages

Tata Lucie est une emmerdeuse. De son vivant ce n’était pas une sainte mais, une fois morte, elle se surpasse pour pourrir la vie de sa famille. Le testament est clair : pour toucher l’héritage, ses neveux doivent se lancer dans une chasse au trésor rocambolesque, les pieds dans la boue. Bienvenue à la campagne !

Au cœur du Béarn, ils sont entraînés dans une aventure qu’ils ne risquent pas d’oublier…  Mais que ne ferait-on pas pour toucher le pactole ?

 

 

Après lecture de ce roman, il faut bien se rendre à l’évidence tata Lucie était bel et bien une enquiquineuse... aux yeux de ses héritiers qui, soit dit en passant, l’ont bien mérité ! La vengeance est un plat qui se mange froid, d’autant plus quand elle est posthume.

Le narrateur est un enfant, ce qui permet à l’auteur d’user de situation comique. Sa candeur enfantine jeta un voile d’humour sur les comportements douteux des adultes.

C’est truculent, parfois cynique, mais jamais ennuyeux.

Le récit est fait au passé. L’enfant devenu adulte se rappelle avec nostalgie d’un merveilleux été de vacances totalement imprévu (au départ la famille devait se retrouver à Biarritz), ce qui s’oppose à la gravité de la situation (c’est quand même la mort de la fameuse tante qui a décidé de la destination finale de leurs vacances estivales).

Le dénouement est à l’aune de l’histoire : tragicomique. Car derrière la comédie de mœurs se devine aussi le drame de la solitude, de l’appât du gain et finalement le triste reflet de notre société centrée sur elle-même.

Merci à Anne-Marie de m’avoir fait découvrir ce roman frais et grave à la fois. 

Partager cet article

Repost 0
Published by vhs - dans humour
commenter cet article

commentaires

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche