Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 22:31

demain j'arrête!« Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…

Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèlent tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ? »

Voilà un livre de fille écrit par un garçon. Certes, il y a déjà les Musso, Levy et consorts, mais Gilles Legardinier est un tantinet différent. Il utilise (comme David Safier – Jésus m’aime ; Sors de ce corps William !) une narration à la première personne pour un personnage féminin dans un récit ancré dans le réel (voilà en quoi ce livre est finalement très féminin, ici point de débordement surnaturel comme ses collègues suscités).

Le récit est plein d’humour et je me suis très facilement identifiée à Julie. Le personnage est attachant et la voir se démener pour percer les secrets de son voisin (comment voir son visage ? puis comment lier connaissance ? pourquoi court-il avec un sac à dos ?...) avec plus ou moins de succès est un réel bonheur. Julie sait prendre des risques (changer de boulot, faire un footing sans entrainement…).

 

Evidemment, il ‘y a pas grand suspens dans la relation qu’elle va nouer avec le beau Ric. Mais des péripéties bien amenées et un secret bien caché qui tiennent en haleine jusqu’à la fin, font de cette lecture une occupation bien agréable qu’il est difficile d'arrêter!

Tant qu’à la couverture qui peut paraître énigmatique de premier abord, et bien la clef est dans le roman. Sachez seulement qu’il y est question souvent de chat et de bonnet péruvien… mais chut, je ne vous ai rien dit.

Et pour en savoir plus sur l’auteur n’hésitez pas à découvrir son site

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hendiadyn 30/09/2012 05:43


Le titre et la couverture sont déjà très drôles (quand j'ai vu "Demain j'arrête" j'ai pensé que c'était VRAIMENT LA phrase des filles xD) - et ça m'a l'air d'être raffraîchissant, pourquoi pas
essayer ? ;)

vhs 30/09/2012 11:59



n'hésite plus, tu passeras un bon moment :) 



A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche